La pénurie de stations-service menace Paris

le
0
Seuls 39 pompistes pourraient subsister en 2020 dans la capitale et la petite couronne.

L'automobile et les engins à moteur thermique ne sont décidément plus en odeur de sainteté à Paris et dans les communes limitrophes. Après la suppression de nombreuses places de stationnement en surface, la réduction des voies de circulation et l'organisation de la congestion de la capitale, les conducteurs d'engins motorisés risquent la panne d'essence. La Fédération nationale de l'artisanat automobile (Fnaa) tire la sonnette d'alarme.

Entre 1995 et 2010, le nombre de stations-service a baissé de 41 % dans Paris intra-muros et sa première couronne pour s'établir à 137. Depuis 2010, ce territoire a encore perdu 15 points de vente. En Ile-de-France, on recense 1 126 stations-service, soit un ratio de 10 distributeurs pour 100.000 habitants. Concernant Paris et la première couronne, la descente aux enfers va se poursuivre si rien n'est effectué pour mettre fin à l'hémor...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant