La pénurie de carburant exaspère les professionnels et les particuliers

le
0
Sur 12.311 stations-service implantées dans l'Hexagone, 3.190 sont en rupture de stock.

Les tensions restent très vives sur le front des carburants. Interrogé mercredi après-midi à l'Assemblée nationale, Jean-Louis Borloo, le ministre en ­charge de l'Énergie, a apporté des chiffres précis: sur quelque 12.311 stations-service implantées dans l'Hexagone, 3.190 sont en rupture de stock et attendent d'être réapprovisionnées, tandis que 1.700 sites manquent au moins d'un produit. Autrement dit, c'est plus d'un quart du réseau qui pâtit actuellement de sévères difficultés.

Chez Total, le premier exploitant sur le territoire avec 4.300 stations, 1 .00 points de vente rencontrent aujourd'hui des difficultés. Les files d'attente s'allongent, comme à la station située au pied de la Défense, à sec mardi en fin d'après-midi avant d'être réalimentée dans la nuit. Un peu partout en France, les consommateurs, obligés de patienter longuement avant d'avoir accès aux pompes, ne cachent plus leur exaspération.

Chez les professionnels, l'Organisatio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant