La pauvreté atteint un niveau inédit depuis dix ans en Italie

le
2
    ROME, 14 juillet (Reuters) - Le nombre de personnes vivant 
en Italie dans un état de pauvreté a atteint en 2015 un niveau 
inédit en une décennie, montrent des statistiques publiées jeudi 
et qui pourraient fragiliser le président du Conseil Matteo 
Renzi. 
    Quelque 4,6 millions de personnes étaient l'année dernière 
dans un état de "pauvreté absolue", ce qui représente 7,6% de la 
population. Cette proportion sans précédent depuis 2005, année 
de création de cette statistique, est à comparer au taux de 6,8% 
enregistré en 2014, précise l'institut national de la 
statistique, Istat. 
    Arrivé au pouvoir sur la promesse de relancer l'économie, 
Matteo Renzi est confronté à une croissance atone et a vu sa 
popularité s'effriter au cours de l'année écoulée. 
    Les chiffres de l'Istat viennent par ailleurs contredire les 
messages optimistes que relaie le président du Conseil sur 
Twitter où il n'a de cesse d'assurer que "l'Italie est de 
retour" ou que "Nous redressons l'Italie". 
    Ces statistiques confortent par ailleurs l'opinion de ses 
adversaires de gauche qui reprochent au jeune chef de l'exécutif 
italien d'avoir déplacé trop à droite le Parti démocratique dont 
il est issu. 
    L'Istat définit la pauvreté absolue comme la condition de 
ceux qui ne sont pas en mesure d'acheter les biens et services 
qui évitent de plonger dans de "graves formes d'exclusion 
sociale". 
 
 (Gavin JOnes, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • odnaz il y a 5 mois

    ou les effets de l'euro et de l'UE ....! n'en déplaise à certains qui rêvent encore de communisme. Une monnaie nationale italienne (la lire) comme outil d'ajustement, et une philosophie marchande et libérale rendraient à ce pays talentueux liberté, prospérité et foi dans le futur. Amis italiens pensez à un Italexit .... ou si vous souhaitez être prudents attendez de voir la GB dans 3/4 ans.

  • aerosp il y a 5 mois

    les effets du libéralisme : fortune pour un petit nombre, pauvreté pour les autres