La patronne sort de l'ombre

le
0
La patronne sort de l'ombre
La patronne sort de l'ombre

Ailleurs, l'invitation serait pratiquement passée inaperçue. Une propriétaire de club qui s'exprime quelques jours avant la reprise du championnat, quoi de plus normal... Mais à Marseille, lorsque hier matin l'OM a annoncé la présence de Margarita Louis-Dreyfus (MLD) à la grande conférence de presse d'avant-saison, les rumeurs les plus folles ont circulé.

 

Il faut dire que la patronne de l'OM ne goûte que très peu le jeu des médias, et encore moins quand il s'agit de ballon. Ces derniers temps, elle avait pris l'habitude de faire passer ses messages par des communiqués, rédigés par d'autres et presque toujours publiés la nuit tombée. Mais jamais, depuis deux ans, MLD n'avait laissé entendre le son de sa voix.

 

Beaucoup d'inquiétude en ville...

 

Et pourtant, d'après les premières consultations, aucune grande nouvelle ne devrait tomber aujourd'hui. « Beaucoup ignoraient aussi qu'elle allait officialiser la mise en vente du club en avril », souligne toutefois un salarié, histoire de rappeler que Marseille n'est plus à une surprise près. Si la « tsarine » de l'OM monte au créneau, c'est sans doute davantage pour afficher sa solidarité avec la nouvelle équipe dirigeante, et jouer la carte de l'apaisement, alors que la campagne d'abonnement est plus que douloureuse, et que l'effectif met du temps à prendre forme. Les groupes de supporteurs, eux aussi, ont été conviés à la présentation. « A la Commanderie, l'ambiance est studieuse, poursuit-on au club. Tout le monde essaie de faire au mieux. Mais il est clair qu'en dehors, chez les supporteurs, les partenaires, il y a de l'inquiétude. » La semaine passée, MLD était d'ailleurs allée à la rencontre du maire, Jean-Claude Gaudin (LR), qu'on disait un peu échaudé par les changements d'organigramme et l'obscure progression du processus de vente.

 

A l'issue de l'entrevue, ce dernier avait dit son souhait de voir le club redresser la barre au plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant