La passe de quatre pour Valverde sur la Flèche Wallonne

le
0

Invité de dernière minute, Alejandro Valverde s’est montré le plus puissant dans le Mur de Huy pour remporter la Flèche Wallonne une quatrième fois et établir le record de victoires dans l’épreuve. Julian Alaphilippe s’est accroché jusqu’au bout et prend une belle deuxième place.

Comme souvent, la Flèche Wallonne s’est jouée dans la montée finale du Mur de Huy. Et, comme souvent, c’est Alejandro Valverde qui a fait parler sa puissance pour s’imposer dans la classique belge. Après 2006, 2014 et 2015, l’Espagnol signe un quatrième succès dans l’épreuve et un nouveau record en la matière. Mais avant ce final en apothéose, le peloton a offert une course de mouvement. Dès les premiers instants de l’épreuve, le peloton a été secoué par diverses attaques qui ont permis à un groupe de dix coureurs de prendre le large… autant que le peloton leur en a laissé, soit à peine trois minutes. L’enchaînement de difficultés a offert au peloton l’occasion de réduire progressivement l’écart autant que le groupe de tête se disloquait. Mais ce retour du peloton a été provisoirement stoppé car une chute massive a scindé le peloton en deux et provoqué l’abandon de Fränk Schleck, avec possiblement une fracture à une clavicule.

Izaguirre et Wellens ont tenté leur chance

A dix-sept kilomètres à peine de l’arrivée, le dernier membre de l’échappée encore devant, Steve Cummings (Dimension Data), a été repris mais cela n’a pas mis un terme à la course de mouvement. Peu avant la dernière difficulté, la côte de Cherave, trois coureurs ont tenté de fausser compagnie au peloton, Bob Jungels (Etixx-Quick Step), Georg Preidler (Giant-Alpecin) et Ion Izaguirre ont pris leur distance mais sans jamais creuser un écart suffisant. Et c’est à ce moment que l’édition 2016 de la Flèche Wallonne a vu l’histoire bégayer. Comme l’an passé, le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) a tenté sa chance dans cette côte, revenant sur le groupe de tête, réduit à deux unités après avoir vu Georg Preidler lâcher prise, et relancer la machine. Mais ce groupe a été repris peu avant le dernier kilomètre et le mur de Huy.

Valverde insubmersible, Alaphilippe solide

Si certains leaders comme Philippe Gilbert n’ont pas été en mesure de tenir le rythme, on a retrouvé Joaquin « Purito » Rodriguez aux avant-postes. Le leader de la formation Katusha a été le premier à passer à l’attaque dans le Mur de Huy mais sans parvenir à se détacher. C’est ensuite la formation Etixx-Quick Step qui a pris ses responsabilités avec Dan Martin qui a une nouvelle fois secoué le peloton des favoris mais Alejandro Valverde, immense favori depuis l’annonce de sa participation en début de semaine, s’est accroché et a contré dans les 200 derniers mètres pour faire la différence et signer cette quatrième victoire record. Comme en 2015, le Français Julian Alaphilippe avait les jambes pour suivre l’Espagnol mais pas pour le devancer sur la ligne d’arrivée et prend une nouvelle fois la deuxième place. Une fin de course frustrante mais qui démontre que le Tricolore s’est remis de la mononucléose qui a perturbé son hiver et son début de saison. Dan Martin complète le podium alors que Wouter Poels et Enrico Gasparotto, vainqueur de l’Amstel Gold Race CYCLISME / FLECHE WALLONNE Classement final - Marche en Famenne-Huy (196km) - Mercredi 20 avril 2016 1- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) en 4h43’57’’ 2- Julian Alaphilippe (FRA/Etixx-Quick Step) mt 3- Dan Martin (IRL/Etixx-Quick Step) mt 4- Wouter Poels (PBS/Sky) à 4’’ 5- Enrico Gasparotto (ITA/Wanty-Groupe Gobert) à 5’’ 6- Samuel Sanchez (ESP/BMC Racing) à 5’’ 7- Michael Albasini (SUI/Orica-GreenEdge) à 5’’ 8- Diego Ulissi (ITA/Lampre-Merida) à 5’’ 9- Warren Barguil (FRA/Giant-Alpecin) à 5’’ 10- Rui Alberto Faria da Costa (POR/Lampre-Merida) à 5’’ ...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant