La partie de poker de Fiat pour avaler Chrysler

le
0
Sergio Marchionne, patron de Fiat, souhaite prendre le contrôle à 100 % du constructeur américain.

Chrysler pourrait faire son retour en Bourse dans les prochains mois. Le constructeur américain a officiellement lancé le processus d'introduction, lundi dans la soirée, en déposant son dossier auprès de la SEC, le gendarme américain de la Bourse. Sergio Marchionne, PDG de Chrysler, indiquait il y a quelques jours que l'opération serait «possible d'ici la fin de l'année mais plus probablement au premier trimestre 2014».

L'objectif réel de celui qui dirige également Fiat, premier actionnaire du constructeur américain avec 58,5 % du capital, n'est pourtant pas aussi clair. Depuis son arrivée chez Fiat, en 2004, l'homme a montré plusieurs fois ses capacités de négociateur féroce. En Italie, il a choqué le milieu politique, en menaçant de transférer le siège de Fiat aux Pays-Bas ou de fermer ses usines, mais également les grands patrons, en claquant la porte d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant