La part des CDD dans les embauches continue d'augmenter

le
2
LA PART DES CDD DANS LES EMBAUCHES CONTINUE D'AUGMENTER
LA PART DES CDD DANS LES EMBAUCHES CONTINUE D'AUGMENTER

PARIS (Reuters) - La part des contrats à durée déterminée (CDD) dans les embauches des entreprises de dix salariés ou plus s'est accrue de 0,2 point au premier trimestre 2014 en France pour atteindre 84,0%, un nouveau record, selon des données publiées mardi par la Dares (direction des études économiques du ministère du Travail).

Au premier trimestre, la part des CDD dans les embauches a augmenté de 4,9 points dans la construction et de 0,1 point dans le tertiaire mais reculé de 0,2 point dans l'industrie.

Sur un an, seul l'industrie a vu la part des CDD dans ses embauches reculer, à hauteur de -2,0 points à 67,2%. Mais elle augmenté dans la construction (+0,3 point à 57,1%) comme dans le tertiaire (+1,1 point à 85,7%).

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ramseslj le mardi 29 juil 2014 à 14:06

    Il faut simplement un peu de bon sens dans l'utilisation des Cdd qui, d'ailleurs, n'existeraient pas si une souplesse existait pour les Cdi. En limitant le pourcentage des Cdd par rapport a la masse salariale dans les entreprises suffirait deja a eviter cette utilisation indigne d'un pays comme le notre. L'interim est la pour palier des besoins inhabituels d'employés, pas besoin de Cdd pour cela.

  • DonCorly le mardi 29 juil 2014 à 12:51

    Cela veut dire que le droit du travail n'est pas applicable en l'état, puisque les entreprises doivent le contourner. Si on veut à nouveau des embauches en CDI, il faut assouplir celui-ci, comme en Suisse, où le chômage est à peine à 3%.