La Part des Anges : les 5 plus beaux flacons mis en vente

le
0
La cristallerie Lalique signe une carafe de cognac dans le style du début XXème Hardy/Lalique
La cristallerie Lalique signe une carafe de cognac dans le style du début XXème Hardy/Lalique

(Relaxnews) - Les flacons les plus luxueux s'écouleront aux enchères lors de la Part des Anges, le 19 septembre en Charente. Prestige et eaux-de-vie d'anthologie sont les points forts de cette collection confiée pour la bonne cause. Voici les 5 plus belles carafes.

Cognac Hardy "Le Printemps"

Pour cette édition baptisée "carafe Printemps", la cristallerie Lalique s'est inspirée du travail de son fondateur René Lalique et donne vie à un flacon avec ce qui se faisait au début du XXe siècle. Cet objet prestigieux est le premier d'une série de quatre carafes d'exception, toutes symbolisant chacune des saisons. Chaque édition limitée sortira tous les deux ans. Côté cognac, le flacon renferme un assemblage de petits lots de Grande Champagne.

Estimation : 7.500 euros

Martell dans du cristal Baccarat

La maison Martell proposera cette "sélection du maître de chai", composé de deux eaux-de-vie dont la plus jeune date de 1911. L'alcool est conditionné dans une carafe en cristal signé Baccarat, nichée dans une cave à liqueurs en ronce d'acajou.

Estimation : 8.000 euros

Une carafe 1900 pour une eau-de-vie 1900 chez Hennessy

Hommage à l'année 1900 avec cette eau-de-vie née cette année-là. Celle-ci a été préservée en fûts depuis plus d'un siècle. Elle est renfermée dans une carafe en cristal baccarat, dont le baudruchage a été réalisé par Guerlain. Le flacon est scellé par un fil d'or.

Estimation : 20.000 euros

La carafe "Raisins d'Or" de Frapin

Pour la Part des Anges, la maison Frapin écoulera l'un des derniers exemplaires de sa toute première carafe créée il y a plus de 25 ans, la carafe Raisins d'Or. Le contenu est un assemblage de vieilles eaux-de-vie du vignoble planté autour du Château Fontpinot.

Estimation : 4.500 euros

Le jéroboam du Cognac Louis XIII par Rémy Martin

Louis XIII est un précieux Cognac de la maison Rémy Martin. L'eau-de-vie est préservée dans une très grande carafe (quatre fois supérieure à une carafe traditionnelle) : un jéroboam, réalisé par la cristallerie de Sèvres. Il faut cinq kilos de cristal en fusion pour souffler et mettre en forme le flacon. Chaque jéroboam est une oeuvre unique.

Estimation : 20.000 euros

bc/jcvh

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant