La panne qui va coûter très cher à BlackBerry 

le
0
Le fabricant a rétabli ce jeudi ses services. Les dégâts seront considérables, alors que l'entreprise perd du terrain face à ses concurrents.

Après trois jours de panne et de silence, l'heure est aux excuses chez RIM, le fabricant des smartphones BlackBerry. Mike Lazaridis, le fondateur du groupe, a annoncé hier en milieu d'après-midi le rétablissement des e-mails et d'Internet et a surtout présenté ses excuses dans une vidéo.

Il n'est pas sûr que ce soit suffisant pour rétablir la confiance de ces clients à qui on a vanté pendant des années l'irréprochable qualité des services des BlackBerry. Les dégâts sont considérables. Pendant près de quatre jours, la grande majorité des 70 millions de BlackBerry en circulation dans le monde ont subi de très longues ruptures de services.

Cette panne frappe par son ampleur et intervient au plus mauvais moment, alors que l'entreprise est critiquée par des actionnaires et que son rival Apple sort l'iPhone 4S.

«On peut rapprocher cette panne de ce qui s'est produit en début d'année chez Sony avec le piratage des données bancaires. Le service n'avait pas étü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant