La Palestine devient État observateur à l'ONU

le
0
Le vote de cette résolution, qui fait de «l'entité» palestinienne un «État observateur non membre», a été acquis à une majorité confortable. Israël, comme les États-Unis, qualifie ce vote d'«obstacle à la paix».

Agence France-Presse

La Palestine est devenue jeudi «État observateur non membre» des Nations unies, lors d'un vote historique à l'Assemblée générale de l'ONU. Un vote acquis à une majorité confortable mais pas écrasante de 138 voix pour, 9 contre et 41 abstentions.

Cette nouvelle stature internationale, qui donne aux Palestiniens accès à des agences de l'ONU et des traités internationaux, constitue une victoire diplomatique majeure. Mais elle expose l'Autorité palestinienne à des représailles financières américaines et israéliennes.

Avant le vote, le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé que l'Assemblée allait signer l'«acte de naissance» d'un État de Palestine. Il a estimé qu'il s'agissait de la «dernière chance de...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant