La page Hazan se tourne à la FCPE

le
0
Le président de la première fédération de parents d'élèves va quitter ses fonctions, sur fond de luttes intestines.

Une page se tourne à la FCPE, sur fond de dissensions internes. Jean-Jacques Hazan, son très médiatique président depuis cinq ans, accusé par le collectif «Ambitions FCPE», né il y a deux ans, d'autocratie et de soutien aveugle au ministre Peillon, va céder la place. Une décision annoncée en janvier et confirmée lors du congrès annuel de la première fédération de parents, clôturé lundi à Toulouse.

En aurait-il été autrement sans cette affaire d'invalidation de l'élection de quatre administrateurs nationaux fin 2012 par le TGI de Paris? Motif mis en avant par les huit membres du collectif contestataire, porteurs de la requête: ces administrateurs n'étaient pas les parents d'enfants fréquentant des établissements publics du primaire et du secondaire. Jean-Jacques Hazan, indirectement visé avec un enfant en classe préparatoire, a fait le choix...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant