La nuit où Andy, fils «idéal», tua sa famille

le
0
Aujourd'hui âgé de 19 ans, il répond devant les assises des mineurs d'Ajaccio des meurtres, en août 2009, de ses parents et de ses deux frères, jumeaux alors âgés de 10 ans.

Le procès qui s'ouvre ce lundi devant la cour d'assises des mineurs d'Ajaccio (Corse-du-Sud) est celui de l'indicible. Celui d'un coup de folie singulier et énigmatique qui a fait chavirer une famille entière dans le deuil et l'anéantissement. Il met en scène Andy F., un gamin a priori sans histoire qui, à 16 ans, a tué sur un coup de folie son père, sa mère et ses deux petits frères, des jumeaux âgés de 10 ans. Un massacre rarissime dans les annales du crime.

La tragédie se noue le 11 août 2009 dans le village d'Albitreccia, sur les hauteurs de Porticcio. Après une journée calme comme une mer d'huile, Andy va se coucher, à la même heure que ses parents Nadine et Patrice qui viennent de passer une soirée barbecue chez des voisins. Originaires de la région cannoise, ils vivaient à l'a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant