La NSA collectait chaque jour près de 200 millions de SMS en 2011

le
0

D'après le Guardian , l'agence de renseignement américaine a récupéré «à peu près tout ce qu'elle pouvait », ne se cantonnant pas aux messages de personnes faisant l'objet d'une surveillance.

Près de 200 millions de SMS dans le monde, c'était la collecte quotidienne de l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) en 2011, d'après les dernières révélations du quotidien britannique The Guardian . La NSA a récupéré ces messages de façon non ciblée pour en extraire des renseignements. Nom de code de l'opération: Dishfire. Le programme de la NSA sur les SMS collecte «à peu près tout ce qu'il peut» et ne se cantonne pas aux communications de personnes faisant l'objet d'une surveillance, selon des documents du GCHQ, le pendant britannique de la NSA, révélés dans le cadre d'une enquête menée conjointement avec la chaîne Channel 4 News. Le quotidien s'appuie aussi sur un document de la NSA datant de 2011, sous-titré «Les SMS: une mine d'or à exploiter». Ce d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant