La NSA aurait aussi espionné les utilisateurs de Google et Yahoo!

le
0
La NSA aurait aussi espionné les utilisateurs de Google et Yahoo!
La NSA aurait aussi espionné les utilisateurs de Google et Yahoo!

A force de rebondir, l'affaire des écoutes de la NSA vire à la mauvaise série d'espionnage. L'Agence de sécurité nationale américaine intercepterait des données de centaines de millions d'utilisateurs de Google et Yahoo! en accèdant directement aux clouds, assure le Washington Post.. De quoi alimenter la polémique entre les Etats-Unis et leurs alliés, en particulier la France. Selon le Post, qui cite des documents obtenus auprès de l'ex-consultant de la NSA Edward Snowden, le programme baptisé "MUSCULAR", mené avec le GCHQ (homologue britannique de la NSA), permet à ces deux agences de récupérer des données depuis les fibres optiques utilisées par les géants d'internet.

A en croire un des documents, quelque 181 millions d'éléments avaient été collectés au cours du seul mois de janvier dernier allant de métadonnées sur des emails, à des éléments de texte ou des documents audio ou vidéo. Ces interceptions auraient lieu en dehors des Etats-Unis, grâce à un fournisseur d'accès télécoms dont le nom n'est pas révélé. Agir en dehors des Etats-Unis permettrait à la NSA d'avoir plus de latitude que dans le pays, où des décisions de justice seraient nécessaires pour de telles actions.

La réplique de Yahoo! et Google

«Nous avons mis en place des contrôles très stricts pour protéger la sécurité de nos centres d'hébergement de données et nous n'avons donné accès à ces centres ni à la NSA, ni à aucune autre agence gouvernementale», a déclaré Yahoo! Le responsable juridique de Google, David Drummond, a assuré de son côté que son groupe n'était pas impliqué dans ces interceptions.

«Nous sommes préoccupés depuis longtemps par la possibilité de ce genre de surveillance, et c'est pourquoi nous continuons à mettre des codes dans de plus en plus de services et liens Google, notamment les liens que l'on voit dans le schéma» publié par le Washington Post, a précisé David Drummond dans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant