La Nouvelle-Zélande craint la plus grave marée noire de son histoire

le
0
(Commodesk.com) De 200 à 300 tonnes de pétrole se sont échappées des cuves du porte-conteneurs libérien "Rena", échoué mercredi dernier sur le récif d'Astrolabe, au large des côtes nord de la Nouvelle-Zélande (à 22km de la ville de Tauranga), a annoncé mardi la marine néo-zélandaise (MNZ). Le ministre australien de l'Environnement parle de "la plus grande catastrophe écologique maritime de l'histoire du pays", comme l'ont rapporté les médias locaux. Les vents violents compliquent les opérations de pompage. Le bateau, d'une capacité totale de 47.000 tonnes, contenait 1.700 tonnes de fioul lourd. Les autorités locales craignent un désastre écologique, à mesure que la marée noire se propage jusqu'aux plages. Concernant les risques de rupture de la coque, la MNZ s'est voulue rassurante. La MNZ suspecte le cargo Torea, qui man?uvrait dans la zone où se trouvait le "Rena" les jours précédant l'accident, d'être impliqué dans ce naufrage. La baie de Plenty, où est immobilisé le "Rena" est un haut lieu touristique, réputé pour sa faune marine.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant