La Nouvelle-Zélande conserve son titre

le
0
La Nouvelle-Zélande conserve son titre
La Nouvelle-Zélande conserve son titre

par Alexandre Pengloan (iDalgo)

La Nouvelle-Zélande est bien la référence ultime en matière de rugby international. Samedi, sur la pelouse de Twickenham, les All Blacks sont venus à bout de l'Australie (34-17) en finale de la Coupe du monde, conservant leur couronne et devenant la première sélection à décrocher le titre suprême à trois reprises. L'intensité aura été de mise 80 minutes durant. Maîtres de leur sujet durant la première période, les joueurs de Steve Hansen étaient proches du KO après l'essai signé Nehe Milner-Skudder juste avant la pause (40e, 16-3). Les Wallabies ont toutefois proposé une superbe réaction d'orgueil au retour des vestiaires, revenant à quatre longueurs grâce à des réalisations de David Pocock (53e) et Tevita Kuridrani (64e). Alors que le suspense était entier, Dan Carter, auteur d'un sans-faute et d'une performance d'ensemble monstrueuse, a claqué un drop sur un pas des 40 mètres (70e) pour faire basculer définitivement le sort de la rencontre en faveur des siens. En toute fin de partie, Beauden Barrett a trouvé le chemin de l'en-but pour donner plus d'ampleur au score (79e) et sécuriser le triomphe d'une équipe néo-zélandaise tout simplement hors-norme.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant