La Nouvelle-Zélande affiche une croissance meilleure que prévu

le
0
    WELLINGTON, 17 décembre (Reuters) - L'économie 
néo-zélandaise a enregistré au troisième trimestre une 
croissance légèrement supérieure aux attentes, portée notamment 
par un boom du tourisme et une amélioration de la demande 
intérieure, montrent des données officielles publiées jeudi. 
    Le produit intérieur brut (PIB), en données corrigées des 
variations saisonnières, a augmenté de 0,9% sur la période 
juillet-septembre alors que les économistes avaient anticipé une 
progression de 0,8%. 
    Par rapport à la même période de 2014, la hausse est de 
2,3%, évolution conforme aux attentes. 
    La Nouvelle-Zélande connaît ainsi une accélération de sa 
croissance puisque la progression du PIB du deuxième trimestre 
par rapport au premier avait été de 0,3% (chiffre révisé par 
rapport à une estimation précédente de +0,4%) et celle du 
premier de 0,2%. 
    Cela conforte les économistes dans leur hypothèse que la 
banque centrale du pays va vraisemblablement observer un statu 
quo monétaire pendant toute l'année 2016 après avoir ramené la 
semaine dernière son taux directeur à son plus bas record. 
 ID:nL8N13Z1LF  
    Au cours du premier semestre, l'économie néo-zélandaise 
avait ralenti en raison notamment de la chute du prix des 
produits laitiers et d'une moindre demande en provenance de 
Chine, l'un des principaux partenaires commerciaux du pays. 
    Le secteur des services, qui pèse à hauteur de 70% de 
l'économie, a enregistré une croissance de 0,7%, celle du 
secteur manufacturier ayant été de 2,8%. 
    "L'industrie des services a été dopée par une hausse de la 
demande intérieure et par les dépenses des visiteurs 
internationaux", a déclaré Gary Dunnet, membre du service de 
statistiques du pays. 
 
 (Rebecca Howard, Benoît Van Overstraeten pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant