La nouvelle XBox One arrive en terre hostile japonaise avec neuf mois de retard

le
0

(AFP) - Neuf mois après son lancement aux Etats-Unis, la dernière console de jeu vidéo de salon XBox One de l'américain Microsoft est arrivée jeudi sur le marché japonais, mais au pays de Sony et Nintendo, la partie n'est pas gagnée.En milieu de matinée, un seul chaland regardait vaguement la nouvelle machine exposée à l'entrée du grand magasin Bic Camera du quartier de Yurakucho au coeur de Tokyo.

"Nous avons de grands espoirs ici, car nous avons des jeux exclusifs et cette XBox One est plus qu'une console, il y a plein de fonctions annexes", assurait pourtant un représentant commercial de Microsoft Japon, qui faisait les cent pas devant le stand érigé spécialement.

Dans le quartier plus au nord d'Akihabara, fief des férus de jeux, s'était rassemblée la presse... mais les clients, eux, se sont faits attendre. Alors que les lancements de consoles attirent généralement des foules d'impatients, là, un seul acheteur s'est présenté en l'espace d'une demi-heure.

"J'ai été surpris d'être le premier à l'acheter", a déclaré à l'AFP ce Japonais de 30 ans, qui collectionne les consoles et a déjà des Wii de Nintendo et PlayStation de Sony.

Sur le terrain conquis de ces géants nippons du jeu, Microsoft a du mal à se frayer une place. Sa précédente Xbox 360, mise en vente en 2005, se serait vendue à seulement 1,6 million d'unités dans l'archipel selon la presse locale, contre 12,75 millions pour la Wii de même génération et près de 10 millions pour la PlayStation 3.

Les plus récentes Wii U et PlayStation 4, concurrentes directes de la nouvelle XBox One, ont pris de l'avance. Respectivement sorties fin 2012 et en février 2014 au Japon, elles risquent d'y avoir savonné la planche de la console de Microsoft.

"Nous espérons susciter l'intérêt des joueurs lors du salon Tokyo Game Show dans deux semaines. Nous avons déjà une ludothèque d'une trentaine de titres et d'autres arrivent", a cependant affirmé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant