La nouvelle stratégie de vente des produits estampillés Google

le
0
La nouvelle stratégie de vente des produits estampillés Google
La nouvelle stratégie de vente des produits estampillés Google

Google vient de booster sa manière de vendre les appareils vendus avec sa technologie intégrée avec, coup sur coup, l'ouverture d'une première boutique physique, à Londres (Angleterre), et le déploiement d'un tout nouveau site marchand dédié.Une boutique en ville...

Google a choisi la capitale anglaise pour inaugurer dans sa toute première boutique, située à l'intérieur du magasin Currys PC World dans le quartier de Camden sur Tottenham Court Road, un endroit ou se concentrent de nombreuses boutiques spécialisées en électronique et en informatique.

Dès à présent, les clients peuvent y acheter n'importe quel appareil Google, qu'il s'agisse de smartphones, de Chromebooks ou d'objets connectés. De plus, les visiteurs peuvent profiter d'outils et d'applications mis à leur disposition, comme un écran interactif et immersif où ils peuvent littéralement voler au-dessus de n'importe quel endroit dans le monde grâce à Google Earth ou encore un "Doodle Wall", où ils peuvent donner libre cours à leur imagination de manière éphémère autour du logo de la marque. Enfin, un espace vidéo permet de visionner des séquences issues de YouTube ou encore Google Play Films.

Deux autres "Google Shops" devraient ouvrir d'ici fin 2015, dans les magasins Currys PC World de Fulham et Thurrock.

... et en ligne

Dans la foulée, Google a également mis en ligne un nouveau site de vente d'appareils fonctionnant sous Android et toutes ses déclinaisons. Jusqu'à présent rattachée à Google Play, ils disposent désormais de leur propre plate-forme marchande et sont davantage mis en avant. Les internautes peuvent y commander très simplement un smartphone Nexus 6 mais aussi un dongle Chromecast, la montre Moto 360 ou bien encore le thermostat Next. Quant aux Chromebooks, ces ordinateurs fonctionnant sous Chrome OS, ils disposent encore de leur propre site dédié.

Toute cette stratégie n'est pas sans rappeler celle d'Apple avec son Store aussi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant