La nouvelle place du père

le
0
Longtemps focalisés sur le rôle de la mère auprès des enfants, les psychanalystes décryptent désormais les influences paternelles.

Papa poule ou père autoritaire? Présent ou absent? Voilà des décennies - pour ne pas dire deux siècles - que les professionnels de la psyché se concentrent sur ces variations du rôle paternel. Ainsi, des sondages mesurent régulièrement le temps passé par les hommes auprès de leur enfant et se félicitent que celui-ci augmente. Mais, bien évidemment, l'influence paternelle et ses conséquences sur le psychisme des petits ne se résument pas à ces seuls deux pôles de l'autorité et/ou de la présence. Certains psychanalystes trouvent là une brèche essentielle à combler.

Ainsi, Danièle Brun, dans L'Insidieuse malfaisance du père(Éd. Odile Jacob), relève combien l'½uvre de Freud reste évasive sur tout ce que peut générer la personnalité d'un père: «Freud (...) a mis en valeur l'influence du père sur sa descendance et ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant