La nouvelle norme IAS 19 pourrait encourager les régimes de retraite à réallouer leurs actifs

le
0
(NEWSManagers.com) -

La nouvelle norme IAS 19 publiée le mois dernier qui tente de clarifier les états financiers des sociétés sur le sujet des coûts générés et des risques causés par les régimes de retraite pourrait pousser les sociétés à revoir leur stratégie d'allocation des actifs couvrant leurs engagements sociaux, et les investisseurs à revoir l'impact des risques liés aux régimes de retraite sur les sociétés, estime le cabinet Mercer.

Mercer constate avec satisfaction que l' accent est mis sur les questions de gestion des risques et fait remarquer que les nouvelles règles, qui entreront en vigueur à compter de 2013, pourraient encourager les sociétés à ajuster la manière dont elles investissent les milliards de dollars d' actifs de couverture de leurs engagements sociaux.


Selon Eric Morin, consultant senior au sein de l' activité Internationale de Mercer, " les investissements des actifs de couverture des régimes de retraite en actions n'entraîneront plus mécaniquement une hausse des profits des sociétés, même si les actions génèrent des rendements d'actifs supérieurs sur le long terme conformément au consensus des analystes. "


Mercer estime que ce phénomène viendra renforcer la tendance des nombreuses sociétés qui se demandent si la prise de risques en matière de régimes de retraite crée de la valeur pour les actionnaires. Une allocation d' actifs faisant moins de place aux actions et plus aux obligations tend à accroître la stabilité des indicateurs clés de performances. " Globalement, ce changement comptable pourrait encourager les sociétés à adopter une meilleure gestion des risques liés aux engagements de retraite " poursuit Eric Morin.


La norme IAS 19 sous sa forme révisée transformera la manière dont sont traités les engagements de retraite dans les états financiers de nombreuses sociétés. Tandis qu'un régime de retraite est en substance une entité indépendante de la société, le passif découlant d'un régime de retraite et les rendements de ses actifs sont reflétés dans les états financiers de la société. À l'heure actuelle, il existe plusieurs options de présentation, ce qui rend difficile la comparaison des états financiers de sociétés n' utilisant pas les mêmes options. Les nouvelles règles introduites par la norme IAS 19 révisée imposeront le même traitement des régimes de retraite à tous, ce qui représentera un changement pour de nombreuses sociétés à travers le monde.


Ainsi, les sociétés ne pourront plus utiliser les investissements dans les régimes de retraite pour améliorer leur résultat net. Ces modifications permettront également de remettre au coeur des enjeux les nombreux risques auxquels sont confrontés les régimes de retraite. Mercer conseille également aux sociétés d'accorder une attention particulière à leurs communications avec les investisseurs. Un bon nombre d'entre elles connaîtra une baisse de résultat en raison de ces modifications, même si aucun changement n'est visible au niveau du passif afférent. Selon Eric Morin, " même si les analystes en placement, les agences de notation de crédit et les investisseurs avertis ont généralement conscience de ce problème et ont déjà modifié leurs attentes en conséquence, de nombreux autres investisseurs peuvent encore en ignorer les répercussions. "

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant