La nouvelle mode : faire les soldes avant les soldes

le
0
Les grands magasins offrent déjà des remises de moins 30 % ou 50 %. Décryptage.

Souriez, vous êtes dans le fichier. Depuis quelques saisons, pour peu que vous soyez porteur d'une carte de fidélité Printemps, BHV, Galeries Lafayette ou Rive Gauche (Le Bon Marché), les grands magasins vous convient à profiter de remises allant de 30 à 50 % plusieurs jours avant l'ouverture officielle des soldes. Prévenus par courriel ou par une invitation papier à domicile, les clients «encartés» sont conviés à des «avant-premières» ou à des «journées exceptionnelles», termes plus flatteurs que pré-soldes pour les inciter à venir essayer tranquillement une sélection d'articles et à bénéficier de remises bien avant les autres. Ainsi, des pastilles de différentes couleurs servant à indiquer les articles à - 30, - 40 ou - 50 % ont fleuri dès le 19 juin dans les grands magasins.

Un panneau «Chut...» sert de signe de reconnaissance aux clients fidèles des Galeries Lafayette, tandis que les porteurs de la carte Printemps guettent les pastilles orange ou violettes indiquant le montant de la remise. Un jeune vendeur confirme que le système fonctionne plutôt bien et que nombreux sont les clients détenteurs de la carte Printemps à avoir déjà craqué sur des articles pastillés. «Ils sont venus quasiment le premier jour, du coup, entre ceux qui ont déjà fait les soldes et ceux, sans carte, qui attendent le 26 juin pour acheter, en ce moment c'est très calme dans le magasin.»«C'est vrai que les clients viennent seulement pour repérer et essayer les vêtements», confirme une vendeuse au BHV Marais. Pire, ils seront plus nombreux cette année à renoncer totalement à faire les soldes (29 % des Français, contre 23 % l'an dernier selon une étude du Conseil national des centres commerciaux ou CNCC et Ipsos). Et parmi ceux qui s'y adonneront, le budget sera revu à la baisse: 208 euros en moyenne contre 223 euros en 2012.

«L'action désinhibante des soldes perd de son intensité», analyse Jean-Michel Silberstein, délégué général du CNCC. Est-ce pour cela que ces soldes privés, qui donnent l'impression de faire partie des privilégiés, se multiplient? Car les grands magasins ne sont pas les seuls à jouer la carte du client VIP. Monoprix offre aussi aux détenteurs de sa carte jusqu'à 50 % de remise sur la majorité des vêtements et articles de lingerie depuis le 19 juin. Idem pour le chausseur Minelli, pour Tara Jarmon et ses «offres privées», Bel Air, agnès b., Sandro avec ses «Journées privilèges», Bérénice avec ses «Journées VIP»...

Même chez Colette, le fameux concept store de la rue Saint-Honoré (Ier), les promotions ont débuté, en ligne et en boutique, bien avant le début des soldes, à coups de - 50 % sur une sélection de pièces.

À se demander si les soldes traditionnels vaudront le coup, les plus belles pièces et les tailles standards partant bien avant l'ouverture officielle. On note un avantage pour les clients sans carte qui attendront le 26 juin: le BHV a prévu pour eux une garderie pour chiens! On pourra laisser son animal pendant deux heures afin d'aller plus librement fouiller les bacs et les portants. Pendant ce temps-là, notre compagnon à quatre pattes sera promené, toiletté et même photographié! À quand une carte de fidélité pour animaux de compagnie?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant