La nouvelle majorité roumaine défavorable au gaz de schiste

le
0

(Commodesk) Le nouveau gouvernement roumain qui doit être investi le 7 mai a pris position contre deux projets controversés, l'exploitation de la mine d'or de Rosia Montana et la recherche de gaz de schiste.

Le programme du parti de gauche qui arrive aux affaires prévoit un gel immédiat des explorations par fracturation hydraulique, et remet en cause les autorisations accordées en mars dernier à Chevron, qui devait forer sur les plages de la côte de la mer Noire, à la recherche de gaz de schiste.

Par ailleurs, l'impact du projet de mine d'or à ciel ouvert de Rosia Montana, à Alba en Transylvanie, sera réétudié. Le gouvernement s'interroge sur son utilité pour la Roumanie, sachant que la région abrite des vestiges romains, et que les minerais seront traités au cyanure, dégageant un gaz toxiques. Le plan de zonage du site vient d'être annulé, et le futur exploitant canadien, Rosia Montana Gold Corporation, filiale de  Gabriel Resources Ltd n'a pas encore obtenu le feu vert des autorités.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant