La nouvelle Libye s'échafaude à Paris

le
0
La conférence qui se tient ce jeudi doit notamment se pencher sur le sort des avoirs gelés à l'étranger.

La question des avoirs gelés à l'étranger sera au centre de la conférence des «amis de la Libye», organisée jeudi par la France. Une soixantaine de délégations, dont 13 chefs d'État, sont attendues. «L'occasion pour les Libyens d'exprimer leurs besoins en aide d'urgence», souligne-t-on à l'Élysée, où se déroulera la rencontre.

Pour faire face aux premières nécessités d'un pays frappé par six mois de guerre, manquant d'eau et d'électricité, le Conseil national de transition (CNT), l'organe politique de la rébellion, a souhaité disposer rapidement de 5 milliards de dollars sur les fonds à l'étranger dont disposait le régime de Mouammar Kadhafi. L'ONU a d'ores et déjà donné son feu vert pour débloquer 1,6 milliard de dollars immobilisés en Grande-Bretagne et 1,5 milliard aux États-Unis. La France, pour sa part, a demandé le déblocage de 1,5 milliard d'euros avant la fin de la semaine, sur les 7,6 milliards d'euros détenus dans s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant