La nouvelle Libye acclamée à l'ONU

le
0
Les «amis de la Libye», dont Nicolas Sarkozy, se sont réunis mardi à New York en marge de l'Assemblée générale.

Le drapeau vert, rouge et noir de la Libye nouvelle flottait mardi devant les Nations unies. Une consécration diplomatique pour l'ex-rébellion. Déjà reconnu par quelque 90 pays, le Conseil national de transition (CNT), l'insurrection libyenne, s'est vu attribuer le siège de la Libye à l'ONU. Et, en lever de rideau de l'Assemblée générale, une centaine de dirigeants du monde, parmi lesquels Barack Obama et Nicolas Sarkozy, se sont penchés sur l'avenir du pays, à l'invitation de Ban Ki-moon. «Aujourd'hui, les Libyens écrivent un nouveau chapitre dans la vie de leur nation. Après quatre décennies de ténèbres, ils peuvent marcher dans les rues, libérés d'un tyran», a déclaré le président américain. «Ce sont les Libyens qui ont libéré la Libye», a-t-il poursuivi. «En même temps, la Libye représente une leçon sur ce que la communauté internationale peut réussir lorsque nous sommes solidaires», a ajouté le président des États-Unis, allusion transpare

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant