La nouvelle garde chinoise au pouvoir

le
0
Réduit à sept membres, le Comité permanent du Bureau politique paraît peu disposé à lancer des réformes.

Après des mois de rumeurs et de man½uvres en coulisses, les nouveaux maîtres de la Chine ont été désignés et présentés jeudi au Palais du peuple à Pékin. Xi Jinping est devenu le nouveau numéro un chinois, en prenant à la fois la tête du Parti et de l'armée. À l'issue de la première réunion du Comité central élu par le 18e Congrès, qui s'est clos mercredi, il a prononcé son premier discours, court et sobre en formules idéologiques toutes faites. Le nouveau secrétaire général du PCC - plus à l'aise et souriant que son prédécesseur - a promis de lutter fermement contre la corruption et d'améliorer les relations avec la communauté internationale. Il a surtout présenté les six autres dirigeants qui vont constituer le Comité permanent du Bureau politique. La direction suprême chinoise a été réduite de 9 à 7 membres.

Conservateurs

De l'avis de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant