La nouvelle équipe de Trump au révélateur des primaires de l'Est

le
0
    par Emily Stephenson 
    WASHINGTON, 26 avril (Reuters) - Donald Trump devrait 
augmenter son avance dans la course à la primaire républicaine 
lors des scrutins organisés mardi sur la côte est des 
Etats-Unis, mais c'est en Pennsylvanie, Etat qui octroiera le 
plus grand nombre de délégués, que la compétition s'annonce la 
plus délicate. 
    L'homme d'affaires new-yorkais y aura l'opportunité de 
tester sa nouvelle équipe de campagne, mise sur pied dans la 
foulée d'une série de revers début avril. 
    Le mode de scrutin élaboré en Pennsylvanie, particulièrement 
complexe, a été critiqué à plusieurs reprises par Donald Trump 
qui veut à tout prix obtenir les 1.237 délégués qui lui 
permettraient de décrocher l'investiture du parti de l'éléphant 
alors que les dirigeants du Grand Old Party espèrent l'empêcher 
d'obtenir le nombre de délégués nécessaires à la convention 
nationale, qui se tiendra du 18 au 21 juillet à Cleveland. 
  
    "C'est malhonnête, presque autant qu'Hillary Clinton", a 
lancé lundi Donald Trump, attaquant à la fois l'élite 
républicaine et la candidate démocrate. 
    Sur les 71 délégués à répartir mardi en Pennsylvanie, seuls 
17 seront octroyés au vainqueur de la primaire. Les autres, 
directement désignés par les électeurs, seront libres de choisir 
leur candidat lors de la convention de Cleveland. 
    "Tout dans le système des délégués est une honte", a 
renchéri mardi Donald Trump sur Fox News. 
    En plus de la Pennsylvanie, les électeurs républicains 
seront invités à se prononcer mardi dans le Maryland, le 
Delaware, à Rhode Island et dans le Connecticut, des Etats 
présentés par les sondages comme étant favorables à Trump. 
     
    A POINT NOMMÉ 
    Le risque de voir Donald Trump l'emporter et consolider son 
avance a incité Ted Cruz et John Kasich, ses deux adversaires 
encore en lice, à former une alliance anti-Trump qualifiée mardi 
soir de "pathétique" par ce dernier.   
    La perspective de perdre la bataille des délégués tout en 
remportant le vote populaire a incité le milliardaire à 
restructurer son équipe pour affiner sa stratégie en recrutant 
des spécialistes des conventions tout en fustigeant le système 
électoral républicain. 
    Le représentant de Pennsylvanie Lou Barletta a expliqué que 
l'équipe de campagne de Donald Trump avait imprimé des tracts 
précisant qui parmi les délégués libres de choisir leur camp à 
Cleveland était partisan de l'homme d'affaires. 
    "Avant cela, nous nous contentions de gribouiller sur des 
morceaux de papier", a-t-il expliqué, jugeant que la 
réorganisation de l'équipe Trump tombait à "point nommé". 
    Le représentant de Ted Cruz en Pennsylvanie a de son côté 
dit ne rien avoir remarqué de particulier dans la campagne de 
Trump. "Tout ce que nous avons vu c'est qu'ils pleurnichent 
beaucoup", a-t-il dit. "Notre réponse est la suivante: ils 
geignent, on gagne." 
    Selon des observateurs chevronnés des primaires 
républicaines, toute la question est de savoir si les délégués 
"libres" s'en tiennent à leur promesse de soutenir tel ou tel 
candidat. S'ils honorent leurs engagement, Donald Trump se 
présentera sans doute avec la plupart des voix de Pennsylvanie 
lors de la convention de juillet. 
    Mais s'il n'est pas désigné à Cleveland dès le premier tour 
de scrutin, après lequel tous les délégués présents deviennent 
libres de leur choix quel que soit leur Etat d'origine, les 
efforts déployés en Pennsylvanie pourraient payer. 
    "La vérité, c'est que si vous n'avez pas préparé ces 
scrutins en amont, vous vous engagez dans une partie difficile", 
explique Charles Gerow, un stratège conservateur qui se présente 
en Pennsylvanie. 
     
    VOIR AUSSI 
 
    LE POINT sur les primaires:   
    LE TABLEAU des primaires:   
    GRAPHIQUE en anglais sur le décompte des délégués: 
    http://tmsnrt.rs/1Tr5O3e 
 
 (Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant