La nouvelle Constitution tunisienne est enfin prête

le
0
Les députés tunisiens ont présenté un texte qui ne satisfait pas toutes les parties. La loi fondamentale doit maintenant être votée.

Beaucoup de retard et autant de déception. Le projet de la nouvelle Constitution tunisienne a été finalisé et paraphé en catimini samedi après-midi, par le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC) Moustapha Ben Jaafar. Un texte qui aurait dû être prêt un an après les premières élections libres tunisiennes, soit le 23 octobre 2012. Mais de nombreux désaccords au sein de l'Hémicycle ont retardé l'échéance et même si sa version finale est enfin présentée, ce projet doit encore être ratifié. Un tel retard aurait pu laisser espérer un texte répondant aux attentes de tous. Au contraire, il marque l'exacerbation des désaccords.

«C'est un coup de force», affirme la députée Karima Souid (parti al-Massar, opposition) qui dénonce la façon dont cette quatrième mouture a été validée. Elle témoigne d'une «déception sans nom»...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant