La nouvelle anaphore de François Hollande

le
0

VIDÉOS - Lors de la présentation de ses v?ux aux Corréziens, le président de la République a affirmé de nombreuses fois qu'il n'y avait «qu'une seule France». Une phrase qui rappelle un slogan de François Mitterrand en 1988, «la France unie».

Le chef de l'État est coutumier de l'anaphore, cette figure rhétorique qui consiste à commencer ses phrases par les mêmes mots. François Hollande, lors de ses v½ux aux Corréziens, à Tulle, samedi, a cette fois affirmé à de nombreuses reprises qu'il n'y avait «qu'une seule France».

C'est à la fin de son discours, au quel assistaient plus de 90 journalistes, dont certains du New York Times ou de la BBC, vraisemblablement plus intéressés par la vie privée du président - qui n'en a pas parlé - que par ses annonces sur la réforme des collectivités, que le président a utilisé l'anaphore, comme il le fait maintenant fréquemment. «Il n'y a qu'une seule France», a martelé cette fois le président.

Comme...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant