La nounou torturée par les Kadhafi témoigne

le
0
VIDEO - La famille du «Guide» libyen ne s'interdisait rien. Au milieu du luxe opulent de leurs résidences, certains employés souffraient le martyre.

Elle est allongée sur un matelas, décharnée. Sa tête est recouverte de croûtes, des lambeaux de peau se sont détachés de son visage. Des marques sanglantes et des traces de brûlures parsèment ses bras et ses jambes, des blessures purulentes recouvrent ses épaules et son crâne. Elle s'appelle Shweyga Mullah, elle a trente ans, et était employée comme nounou par le fils aîné des Kadhafi. Les images de sa souffrance, tournées par la chaîne américaine CNN , sont insupportables :

Elle a été découverte par les rebelles, venus piller l'extraordinaire maison d'Hannibal Kadhafi. Mais derrière la piscine paysagée et les réserves de champagne, Shweyga gisait sur son grabas, privée de soins depuis des mois. Elle raconte qu'elle a refusé un jour de frapper l'enfant dont elle avait la garde, bien qu'il continue à pleurer. Folle de rage face à son refus, Aline Kadhafi, l'épouse d'Hannibal, l'a traînée dans la salle de bains où elle lui a attaché les mains et les p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant