La note de la France dégradée à AA par l'agence de notation Fitch

le
21
La note de la France dégradée à AA par l'agence de notation Fitch
La note de la France dégradée à AA par l'agence de notation Fitch

Le non-respect des critères européens de déficit public a fini par se payer à l'international. L'agence de notation américaine Fitch Ratings a abaissé vendredi la note de la France de «AA+» à «AA» en l'assortissant d'une perspective stable en raison notamment du dérapage budgétaire. Fitch a également qualifié de «faibles» les perspectives économiques du pays et affirmé que celles-ci pesaient sur la consolidation des finances publiques et la stabilisation du ratio de la dette.

«L'économie française devrait croître moins que la moyenne des pays de la zone euro pour la première fois en quatre ans», a souligné Fitch. L'agence estime que le programme de réformes structurelles du gouvernement «n'apparaît pas suffisant pour renverser les tendances négatives qui pèsent sur la croissance à long terme et la compétitivité».

«Dans un contexte économique difficile en Europe, le gouvernement maintient son cap, avec la mise en oeuvre des économies prévue, avec la poursuite des réformes nécessaires pour renforcer la croissance et rendre les entreprises plus compétitives», a répondu Michel Sapin, ministre des Finances, dans un communiqué publié vendredi soir.

Croissance du PIB de 0,4 %

Dans le détail, Ficth Ratings table sur une croissance du PIB français de 0,4 % en 2014 et 0,8 % en 2015, année où la «dépréciation de l'euro et les prix du pétrole plus bas soutiendront la croissance». Et malgré les mesures d'économies de 3,6 milliards annoncés par le gouvernement, «cela ne sera pas suffisant pour changer les projections de Fitch sur la dynamique de la dette publique de la France», ajoute Fitch Ratings. «C'est la deuxième fois depuis fin 2012 que le gouvernement français retarde l'objectif d'atteindre le seuil de déficit de 3%» que réclame l'Union européenne, poursuit Fitch. 

«La politique menée commence à porter ses fruits, puisque les entreprises bénéficient des premiers effets des baisses ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le samedi 13 déc 2014 à 21:31

    C'est le changement! Encore une effort et nous serons sous tutelle... Le socialisme c'est la médiocrité et le déclassement!

  • loco93 le samedi 13 déc 2014 à 16:09

    Ces mêmes agences qui ont jugé sans risques les subprimes de 2008! ces agences, qui font la pluie et le beau temps au service des ricains, devant lesquelles nous nous asservissons! Si les Etats Européens peuvent à nouveau se financer directement auprés de la BCE (à des taux proches de zéro, comme le font les banques mais interdit pour l'Etat français depuis une loi de Pompidou de 1972), on pourrait se passer de ces agences; et surtout c'est moins de dette à payer pour le contribuable!!!

  • S816520 le samedi 13 déc 2014 à 10:37

    Quelle serait la note americaine avec sa dette colossale ? quelqu'un peut il m'eclairer ?

  • S816520 le samedi 13 déc 2014 à 10:36

    Comme c'est bizarre tout de meme toutes ces boites de notation americaines qui ne balaient JAMAIS devant leur porte ...

  • CHAKHO le samedi 13 déc 2014 à 10:33

    Remonté des taux en vue et peut être enfin dégonflement de la bulle immobilière

  • davidl11 le samedi 13 déc 2014 à 10:18

    je me souviens du temps ou la gauche avait sévèrement critiqué sarko car une agence avait également dégradé la note de la France. ce gouvernement a fait encore pire et sapin qui essai toujours de nous faire croire que la croissance arrive. ça vous rappelle rien? quand il nous prenait pour des imbéciles en nous disant fin 2013 que la courbe du chomage s'inversait, il est toujours dans la meme pratique. pitoyable...

  • M8252219 le samedi 13 déc 2014 à 09:38

    C'est changer la structure de l'économie français qui doit être mis en place,TVA SOCIALE, TOUS bénéficient,TOUS participent au financement,pas les seuls salariés et les entreprises réduire de moitié le nombre des parlementaires,plafonner et fiscaliser tous leurs revenus et avantages,supprimer le sénat et les régimes spéciaux,réduire de moitié le nombre des fonctionnaires,39hs pour TOUS,3jrs de carence en arrêt maladie pour TOUS,la retraite à 65 ans pour TOUS.

  • M8252219 le samedi 13 déc 2014 à 09:26

    «L'économie française devrait croître moins que la moyenne des pays de la zone euro pour la première fois en quatre ans», a souligné Fitch.MAIS ÇA VA DANS LE BON SENS: Ce sont des politiciens irresponsables. La seule raison de leur présence au gouvernement est leur ambition personnelle, certainement pas leurs compétences.

  • guyem le samedi 13 déc 2014 à 08:33

    une bonne envolée des taux et la ca va vraiment bouger ,,,,,

  • lilian92 le samedi 13 déc 2014 à 08:33

    Bravo Hollande, qu'elle bonne gestion ? Une honte, nous les contribuables, nous payons de plus en plus d'impôts et taxes directions le tonneau des Danaïdes.A quand la réforme des PROFESSIONS ULTRA PRIVILÉGIÉES DES FONCTIONNAIRES ?Salaires retraites nombre à diviser par 2.....