La nostalgie selon Harley-Davidson

le
0
Dotée du même moteur que les grandes routières, la nouvelle Softail Slim surfe sur la vague rétro.

Lors d'une visite à la tribu des Harley-Davidson, le pire est de se tromper de clan. Il faut d'abord repérer les Sporster, modèles souvent initiatiques, puis les Dyna, machines réputées les plus européennes. On découvre ensuite les Touring, le club des grandes routières de la marque. La fameuse Electra Glide, reine des US motorways, en fait évidemment partie. Les V-Rod, dont le propulseur a été conçu par Porsche, apparaissent comme la dernière génération, tandis que les CVO (pour Custom Vehicle Operations), à la finition et aux tarifs extraordinaires (on tutoie là les 40.000 euros), constituent la branche aristocratique du label. Enfin, il y a les Softail. Softail? Le mot signifie que la partie arrière du cadre est «molle», c'est-à-dire articulée, l'amortisseur étant relégué sous la machine pour ne pas altérer son esthétique. La nouvelle 1700 FLS Softail Slim appartient à cette famille qui préserve son allure délicieusement rétro. Avec 65 cm de hauteur de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant