La nomination d'une femme à la Cour suprême afghane rejetée

le , mis à jour à 12:42
0

KABOUL, 8 juillet (Reuters) - Le parlement de Kaboul a rejeté mercredi la nomination de la magistrate Anissa Rassouli à la Cour suprême d'Afghanistan, qui aurait été la première femme à siéger au sein de l'institution. Le choix de cette magistrate avait été annoncé la semaine dernière par le président Ashraf Ghani, qui a fait de la défense des droits des femmes l'une de ses priorités. Sa nomination devait constituer un symbole fort dans un pays où les femmes sont exclues de pratiquement tous les domaines de la vie publique. Après le vote négatif du parlement, la députée et militante des droits des femmes Shukria Barakzai a espéré qu'Ashraf Ghani proposerait à nouveau une femme à ce poste. Les décisions du président afghan sont régulièrement contestées par le parlement, qui a refusé par trois fois son candidat au poste de ministre de la Défense. L'incapacité du chef de l'Etat à boucler la formation de son gouvernement depuis son entrée en fonctions en septembre dernier est vivement critiquée dans le pays. (Mirwais Harooni; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant