La neutralité d'Internet remise en cause aux États-Unis

le
0

Une cour d'appel américaine est revenue sur une loi de 2010 imposant la «neutralité du Net» aux fournisseurs d'accès à Internet, c'est-à-dire l'interdiction de favoriser certains services en ligne par rapport à d'autres.

La «neutralité du Net» prend un coup aux États-Unis. Une cour d'appel américaine a jugé mardi inconstitutionnelle une loi, datant de 2010, qui interdit aux fournisseurs d'accès de favoriser certains services en ligne par rapport à d'autres. La cour a estimé que la Commission fédérale des communications (FCC) n'avait pas autorité pour imposer une telle règle à ces entreprises. L'affaire a été portée en justice par le géant américain des télécoms Verizon, qui souhaite la fin de la neutralité du Net.

Les défenseurs de la loi estiment que la décision va donner la possibilité aux gros fournisseurs d'accès de bloquer certains services comme Netflix ou YouTube, tout en mettant en avant les services de leurs propres partenaires. Les opérateurs p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant