La navigatrice Maud Fontenoy rejoint l'équipe dirigeante des Républicains

le
1
La navigatrice Maud Fontenoy rejoint l'équipe dirigeante des Républicains
La navigatrice Maud Fontenoy rejoint l'équipe dirigeante des Républicains

C'est fait. Comme l'annonçait «Le Parisien»-«Aujourd'hui en France» mardi, Maud Fontenoy rejoint l'organigramme des Républicains. L'ancienne navigatrice, depuis 2008 à la tête d'une fondation pour la préservation des océans, est nommée déléguée à l'environnement au sein de la nouvelle commission exécutive du parti dirigé par Nicolas Sarkozy. Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a conservé sa place de n°2 de l'ancienne UMP, devra donc travailler avec la jeune femme sur son ancien sujet ministériel.

Âgée de 37 ans, maman de trois enfants, Maud Fontenoy est d'abord connue pour ses exploits sportifs. Entre 2003 et 2006, elle a bouclé la traversée de l'océan Atlantique à la rame, une partie du Pacifique à la rame et effectué à contre-courant et à la voile le tour de l'hémisphère sud. 

Engagée pour la préservation des océans depuis 2008, Maud Fontenoy prône, comme elle l'a fait samedi au congrès refondateur des Républicains, une écologie «modérée et réaliste». A ce titre, elle a écrit plusieurs livres et défend la nécessité d'autoriser les recherches sur le gaz de schiste. Elle entretient ses amitiés politiques, nouées notamment pendant la campagne des régionales pour l'Île-de-France de 2004. Maud Fontenoy figurait sur la liste de Seine-et-Marne de Jean-François Copé, député-maire de Meaux, le port d'attache de ses parents qui y ont créé plusieurs agences immobilières.

Jeudi soir, la jeune femme au tempérament décidé organisait à deux pas de l'Elysée, au Bristol, le dîner de gala de sa fondation. Parmi les invités figuraient Michel Drucker, Claude Lelouch, Elsa Zylbersteiin, l'explorateur Nicolas Vannier, les journalistes Patrick Poivre d'Arvor et Marc-Olivier Fogiel. Ainsi que Nicolas Sarkozy. L'ancien président de la République était l'un des hôtes d'honneur. Après une photo très posée pour l'accueillir, Maud Fontenoy n'a pas manqué de faire une tendre bise à son ami Nicolas, qu'elle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le vendredi 5 juin 2015 à 14:57

    il y a des femmes qui vont plus vite que les hommes