La nationalité revient dans le débat de 2012

le
1
La Droite populaire veut rétablir la loi Pasqua sur l'acquisition de la citoyenneté française.

Faut-il exiger des enfants nés en France de parents étrangers qu'ils manifestent leur volonté de devenir Français à 18 ans ? C'est le souhait de la Droite populaire, aile droite de l'UMP, qui a fait adopter cette recommandation jeudi lors d'un atelier rganisé à l'Assemblée sur «la nation dans la mondialisation». Les préconisations issues des ateliers et des conventions de l'UMP sont censées nourrir le programme du candidat à l'Élysée en 2012.

Actuellement, les enfants nés en France de parents étrangers deviennent automatiquement Français à 18 ans (sauf refus explicite de leur part). «La carte d'identité n'est souvent que la carte bancaire, voire la carte Vitale pour certains», n'a pas hésité à affirmer le héraut de la droite populaire, Lionnel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes. En termes moins polémiques, le secrétaire d'État aux Anciens Combattants Marc Laffineur (qui a très brièvement assisté aux débats) a jugé lui aussi «légitime d'attendr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le samedi 12 nov 2011 à 13:24

    N'importe qui de la planète est potentiellement Français .La seul chôse qui compte :c'est ramasser un MAX pour l'exporter au PAYS .LE FRANC PARLER doit-être de règle .Ne vous voilez pas la face ....Point n'est besoin d'être extèmiste pour voir cette réalité tous les jours ....