La Nati neutralise les Aigles albanais

le
0
La Nati neutralise les Aigles albanais
La Nati neutralise les Aigles albanais

Face à une équipe d'Albanie courageuse mais limitée, la Suisse a réussi son entrée dans l'Euro 2016 : une victoire sans briller face à une équipe rapidement réduite à dix, mais trois points dans la musette. De quoi espérer assurer la qualification face à la Roumaine au prochain match.

Albanie 0-1 Suisse

But : Schär (5e) pour les Suisses

Quand on ne connait pas grand monde à une soirée, on attache beaucoup d'importance aux visages connus. Et tant pis si le temps d'une après-midi, il faut accepter les mauvaises fréquentations. Quelques jours avant ses retrouvailles avec le stade Vélodrome et la France, Lorik Cana, capitaine de la sélection albanaise, avait à coeur de bien faire. La suite était déjà écrite et elle appartient désormais à la postérité. Un peu quart d'heure après avoir écopé d'un carton jaune, l'ancien Marseillais chute lors d'un duel avec Seferovic à l'entrée de la surface et stoppe le ballon de la main d'un geste complètement fou. On dispute la 36ème minute de ce Suisse - Albanie parti sur les chapeaux de roues avec un but de Schär en début de match et les Albanais sont déjà bien dans la panade. Mais fiers comme des coqs et combatifs comme des Lions, les partenaires de Berisha, coupable d'être parti à la pêche sur le premier but ont donné du fil à retordre à des Suisses bien heureux de repartir avec les trois points. Merci Yann Sommer.

Berisha se troue, Cana voit rouge


A l'attaque de la rencontre, les Suisses ont un avantage : ils ont vu une France timorée caler au démarrage face à la Roumanie. De fait, les hommes de Petkovic attaquent la rencontre le pied au plancher, bien aidés par un Rodriguez ultra-offensif et un pressing albanais aussi bordélique qu'une chambre d'ado. Après deux premiers corners sans danger, le troisième est le bon pour la Nati. Le corps de carreleur de Shaqiri au départ du ballon, la tête de Schär à la réception et Berisha aux fraises. Le combo gagnant pour le favori de la rencontre qui se donne un bol d'air qui se trouve être une véritable bonne idée au fil des minutes tant l'Albanie parvient à mettre son bloc en place. Les coéquipiers de l'hyperactif Hysaj parviennent à jouer au ballon et ce n'est qu'à cause du manque de lucidité de Roshi, parfaitement lancé par son latéral droit, que les hommes de De Biasi ne parviennent pas à égaliser. Solides malgré l'expulsion de leur capitaine, les Albanais concèdent tout de même un poteau sur un coup franc de Dzemaili, qui se paye le luxe de louper une deuxième cartouche…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant