La natation française va avoir sa grande piscine olympique

le
0

PARIS (Reuters) - Le centre aquatique olympique attendu depuis des années par la natation française, l'un des principaux pourvoyeurs de médailles mondiales et olympiques, a été validé mardi par le comité de pilotage du projet.

Cet équipement, dont l'absence privait la France de toute possibilité d'organiser de grands championnats internationaux, devrait ouvrir ses portes à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) au premier semestre 2016, précise un communiqué du ministère des Sports.

La natation va ainsi obtenir un équipement à la hauteur des résultats qui en ont fait depuis près de dix ans une discipline phare tant en termes sportifs que médiatiques, dans le sillage de Laure Manaudou, Alain Bernard ou autres Camille Lacourt.

"Le comité de pilotage (...) a validé le projet final qui lui était présenté et a approuvé le protocole d'accord entre l'Etat et les collectivités territoriales précisant leurs engagements", dit le communiqué du ministère.

Une dernière étape reste à franchir avec la validation du protocole dans les collectivités concernées.

OBJECTIF RIO 2016

"C'est un grand bonheur pour toute la natation française", a dit à Reuters le président de la Fédération française de natation, Francis Luyce, joint par téléphone.

"C'est un grand soulagement pour la fédération puisqu'on parle de ce projet depuis 2004", a-t-il ajouté, rappelant que le projet était inscrit au dossier de candidature à l'organisation des Jeux olympiques 2012 de Paris, battue par Londres.

"Les collectivités territoriales vont devoir délibérer, mais je n'ai aucun doute, il n'y aura pas de remise en cause", a poursuivi Francis Luyce.

Le coût estimé du projet est de 68 millions d'euros, dont 15,9 seront apportés par l'Etat, le reste étant à la charge des collectivités - mairie de Paris, Conseil régional d'Ile-de-France et Communauté d'agglomération Plaine-Commune.

Afin de permettre l'organisation d'événements de haut niveau, le centre aquatique sera doté de cinq bassins - quatre intérieurs, un extérieur -, dont un de dimension olympique (50x25 mètres) et de 5.000 places permanentes. La capacité d'accueil du public pourra être portée à 17.000 places en extérieur.

La Fédération française de natation entend se positionner pour obtenir la délégation de service public qui désignera le gestionnaire du centre aquatique, a encore dit Francis Luyce qui voit dans cet équipement un argument massue pour accueillir très prochainement le gratin de la natation mondiale.

"Il serait formidable que les sélections pour les JO de Rio de Janeiro (de 2016) puisse s'y faire", a-t-il dit.

Les sélections en vue des Jeux de Londres se dérouleront à Dunkerque à l'occasion des championnats de France qui débutent dimanche.

Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant