La Nano, voiture moins chère du monde, vise désormais les jeunes urbains

le
1
La Nano de Tata Motors. AFP PHOTO / Bay ISMOYO
La Nano de Tata Motors. AFP PHOTO / Bay ISMOYO

(AFP) - Tata Motors, premier constructeur automobile indien, souhaite modifier l'image de marque de sa Nano, proclamée "la voiture la moins chère du monde", mais dont les ventes n'ont jamais décollé, pour la présenter désormais comme "la voiture urbaine maligne".

La Nano, lancée en juillet, s'adressait aux millions d'Indiens de la classe moyenne émergente, désireux d'acheter une première voiture. Mais le slogan --et plusieurs incidents techniques-- a en fait rebuté une partie des clients potentiels, qui considéraient la Nano comme le véhicule du pauvre, une image dévalorisante à leurs yeux.

"Nous nous concentrerons sur le design et l'image véhiculée par la Nano lors des lancements des prochains modèles", a déclaré le président de Tata, Cyrus Mistry, lors de l'assemblée générale des actionnaires qui se déroulait mercredi à Bombay.

"Nous nous concentrons à présent sur la production d'une voiture de ville maligne, destinée à une clientèle jeune", a-t-il ajouté, rapporte jeudi l'agence de presse Press Trust of India (PTI).

La Nano, une petite voiture compacte, était proposée pour 2.200 dollars US lorsqu'elle a été lancée en juillet 2009. Mais ses ventes n'ont jamais décollé et ont chuté de 27% sur l'exercice 2012/13. L'ancien président du groupe, Ratan Tata avait admis que la voiture avait un problème d'image.

Cyrus Mistry, successeur de Ratan Tata, a indiqué que les nouveaux modèles seront proposés avec l'option direction assistée, et que l'intérieur et l'extérieur du véhicule seront améliorés. Sera également lancé le modèle fonctionnant au gaz naturel compressé, avec plusieurs mois de retard.

Selon l'agence PTI, l'usine Tata dédiée à la Nano, dans l'État du Gujarat (ouest), fonctionne à moins de la moitié de ses capacités.

rob/tha/fmp/jld

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean.coq le jeudi 22 aout 2013 à 13:40

    maligne = mauvais,maline = adroite encore un journaliste qui devrait prendre des cours de francais de toute urgence ...