La mortalité sur les routes a augmenté de 5% en 2014-Cazeneuve

le
0

PARIS, 29 décembre (Reuters) - Le nombre de morts sur les routes en France aura augmenté d'environ 5% fin 2014, a déclaré lundi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. En 2013, 3.268 personnes sont mortes sur les routes de France, soit 10,5% de moins qu'en 2012. Le ministre de l'Intérieur s'est donné pour objectif d'atteindre moins de 3.000 morts à l'horizon 2020. "Le chiffre de novembre n'était pas bon, il y avait une augmentation du nombre de morts de l'ordre de 7%, ce qui ramenait sur la totalité de 2014 l'augmentation du nombre de morts de 5%", a déclaré Bernard Cazeneuve lundi sur BFM TV et RMC. "On sera autour de +5% pour le nombre de morts à la fin de l'année, avec un nombre de blessés plus important", a-t-il ajouté. Il a indiqué que des mesures visant à faire diminuer cette mortalité seraient annoncées en janvier, notamment la mise en place de nouveaux tests salivaires pour détecter alcool et drogues avec des résultats plus rapides. Bernard Cazeneuve a aussi annoncé l'expérimentation en 2015 de la limitation de vitesse à 80 km/h sur deux ou trois axes "particulièrement accidentogènes", une mesure qui ne sera toutefois pas généralisée. En 2013, 25% des accidents mortels étaient dus à la vitesse, 20% à l'alcool, 14% à des refus de priorité et 4% à l'usage de stupéfiants, selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière. Bernard Cazeneuve a par ailleurs annoncé lundi que le gouvernement mènerait une évaluation des équipements disponibles et de la règlementation en vigueur sur les routes enneigées. Quelque 15.000 personnes bloquées dimanche dans les embouteillages sur les routes enneigées des stations de sports d'hiver ont été hébergées dans des centres ad hoc durant la nuit. ID:nL6N0UC0EX "Beaucoup d'automobilistes ont pris la route ce week-end pour se rendre à la montagne (...) sans prendre aucune précaution", a dit Bernard Cazeneuve. "Je pense qu'il serait (...) raisonnable de regarder les conditions dans lesquelles on peut, de façon préventive, inciter davantage les automobilistes à mieux s'équiper lorsqu'ils partent sur des axes qui peuvent être enneigés." (Chine Labbé, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant