La mortalité liée au cancer de la thyroïde en baisse

le
0
Le nombre de cas diagnostiqués en France est en légère augmentation mais reste bas.

Le cancer de la thyroïde reste très rare en France et se situe au 13ème rang de tous les cancers, explique le professeur Danièle Dehesdin, présidente de la société française d'ORL, dont le congrès s'est tenu du 15 au 17 octobre à Paris. Les experts en ont profité pour faire le point sur cette affection. Depuis les années 70, bien avant l'accident de Tchernobyl, le nombre de nouveaux cas est en augmentation d'environ 6% par an, indique Danièle Dehesdin, cancérologue au Centre hospitalier universitaire de Rouen. Pour autant, avec 5000 à 8000 nouveaux cas par an, cette maladie ne représente qu'un pour cent de tous les cancers (et 0,3% des décès par cancer). Il est trois fois plus fréquent chez les femmes.

Un cancer bien diagnostiqué

Depuis plus de vingt ans, une polémique agite la France sur la question de savoir si l'augmentation régulière des cas de cancer de thyroïde observée dans l'Hexagone (mais aussi ailleurs, notamment aux Etats-Unis) peut être liée à l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant