La mort troublante d'un chirurgien britannique détenu en Syrie

le
0
Parti en mission humanitaire, Abbas Khan est mort après treize mois de détention dans les geôles d'Assad. La thèse du suicide avancée par le régime syrien est contestée par Londres et sa famille, quelques jours avant sa libération annoncée.

Un chirurgien britannique détenu depuis treize mois dans une prison syrienne est mort dans des circonstances troublantes. Selon le régime de Damas, Abbas Khan, 32 ans, s'est suicidé, ce que sa famille conteste vigoureusement car il allait être libéré ces jours-ci. Hugh Robertson, secrétaire d'État britannique aux Affaires étrangères, demande à la Syrie une «clarification urgente» de cette mort «extrêmement douteuse». Selon lui, Londres la considère dans les faits comme le «meurtre» d'un ressortissant britannique.

Capture de la page de ...pa class=Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant