La mort de Nelson Mandela, un homme de paix

le
0
VIDÉO - L'ancien président sud-africain s'est éteint à l'âge de 95 ans.

Tout au long de ces dernières années, il s'est appuyé sur une canne blanche pour avancer vers la mort, sereinement, à petits pas, fragile comme un cristal. Il avait perdu son fils aîné, sa première épouse, l'une de ses petites-filles, ses compagnons de vie et de luttes. «Je n'ai plus d'amis», répétait à quelques confidents cet homme très vieux et vénéré. «Madiba», comme l'appelaient affectueusement ses concitoyens sud-africains, était devenu leur prophète. Et pour une fois, la sensibilité populaire ne se trompait pas: cet homme au sourire irrésistible était véritablement plus grand que les autres.

Car Nelson Mandela, même s'il avait toujours été un familier de la mort, était bien de ces hommes qui comptent pour des millions d'autres, tant leur humanité était hors du commun. Tous ceux qui l'ont rencontré sont sortis de chez lui irradiés par son charisme de chef, et longtemps éclairé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant