La mort d'un jeune Noir traumatise l'Amérique

le
0
La police n'a pas poursuivi le meurtrier de Trayvon Martin, abattu le 26 février dernier.

La soirée s'annonce banale quand Trayvon Martin, un adolescent noir à la bouille ronde qui fait plus jeune que ses 17 ans, sort de chez lui ce 26 février pour acheter une bouteille de thé glacé et des bonbons à l'épicerie du coin. Ce garçon sans histoire, qui travaille bien à l'école et adore le sport, compte ensuite rentrer chez lui pour regarder l'un des matchs de la coupe de basket (NBA), comme il vient de le dire au téléphone à sa petite copine. Mais tandis qu'il marche dans le lotissement de Twin Lakes, communauté clôturée de la ville de Sanford en Floride, où il habite avec ses parents, la capuche de son sweat-shirt rabattue sur la tête parce qu'il s'est mis à pleuvoir, Trayvon remarque qu'un homme le suit dans un pick-up.

Ce dernier, un certain George Zimmerman, 28 ans, fils d'un militaire blanc et d'une Péruvienne, s'est autoproclamé responsable de la sécurité dans ce lotissement qui a connu des cambriolages récents. Sa fibre policière est manifeste: en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant