La morale laïque sur les bancs de l'école en 2015

le
1
Vincent Peillon a présenté les conclusions de la mission chargée de travailler sur la morale laïque. Une heure par semaine à l'école primaire et au collège sera consacrée à cet «enseignement moral et civique». Mais les contenus restent à définir.

C'était le 11 juillet dernier. Vincent Peillon, ministre de l'Education fraîchement nommé s'emparait du thème de la «morale laïque» en annonçant la mise en place d'une mission chargée de réfléchir à «la conception que nous devons diffuser de la laïcité». Il considère qu'elle n'est «jamais la simple tolérance, l'indifférence, la neutralité», mais comporte «des valeurs qui doivent être inculquées». Début octobre, cette mission, constituée de trois personnalités -l'historien Alain Bergounioux, le conseiller d'Etat Rémi Schwartz, et l'universitaire Laurence Loeffel- entrait en fonction. Elle était appelée à se prononcer à la fois sur les conditions d'enseignement de cette morale laïque, de la maternelle à la terminale, ai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pleprise le lundi 22 avr 2013 à 14:44

    Faudrait dire à Cahuzac de retourner en classe.