La montée en puissance des motorisations hybrides s'accélère

le
0
BMW, Mercedes et Volkswagen ont préféré Detroit pour révéler les modèles hybrides qu'ils lanceront cette année.

BMW, Mercedes et Volkswagen ont préféré Detroit pour révéler les modèles hybrides qu'ils lanceront cette année. Les États-Unis, largement réfractaires au diesel, demeurent une destination privilégiée pour les automobiles à moteur hybride essence-électricité.

En 1997, la Toyota Prius ouvrait une brèche verte sur les highways de la West Coast, bientôt suivie par de gros 4 × 4 qui, grâce à la fée électricité, ont pu s'acheter une conduite écologique. Un BMW X6 rampant en silence sur son mode électrique apparaît tout de suite moins menaçant. Aujourd'hui, la question n'est donc plus de savoir s'il faut avoir un hybride dans sa gamme, mais quand?

À voir l'offensive menée par les constructeurs allemands dans le cadre de ce salon de Detroit, le plus tôt sera le mieux. De toute façon, les Européens n'ont pas le choix. S'ils veulent respecter l'objectif que leur a fixé la Commission européenne, de réduire les émissions de CO2 pour l'ensemble d'une gamme à 120

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant