La montée des populismes en Europe inquiète Moscovici

le
3
    PARIS, 23 mai (Reuters) - Le commissaire européen aux 
Affaires économiques et financières Pierre Moscovici a manifesté 
lundi son inquiétude face à la montée de l'extrême droite en 
Europe, au lendemain du second tour de l'élection présidentielle 
autrichienne dont les résultats sont attendus dans la journée. 
    Les résultats préliminaires du second tour du scrutin 
présidentiel autrichien donnaient dimanche le candidat de 
l'extrême droite Norbert Hofer légèrement en tête devant 
Alexander van der Bellen, soutenu par les écologistes, mais avec 
une marge tellement étroite que le nom du vainqueur n'a pas pu 
être donné dans l'immédiat.   
    "Le niveau de l'extrême droite en Europe est extrêmement 
préoccupant, partout nous assistons à une montée des populismes 
et une banalisation d'idées populistes", a déclaré Pierre 
Moscovici lors d'un point presse à Paris. 
    "Aujourd'hui, bien sûr, je suis inquiet comme tous ceux qui 
aiment l'Europe", a-t-il indiqué tout en soulignant la 
"résistance des peuples à la montée de l'extrême droite". 
    Selon le commissaire européen, l'Europe constitue pourtant 
le meilleur rempart face au populisme et à l'extrême droite. 
    "C'est par l'engagement, par l'exemple, par les résultats 
européens que nous ferons reculer les populismes" et non par une 
radicalisation du discours, a-t-il indiqué.              
    Dénonçant un débat européen "trop confisqué par les 
populistes" en France, il a fait part de son intention de 
contribuer à la campagne présidentielle afin de "sensibiliser 
les Français à la nécessité de faire avancer l'Europe".  
    "Je contribuerai à ce débat, je participerai à la campagne 
de 2017, pas comme un homme de parti, même si je n'ai pas changé 
de parti, mais comme un Européen"  
    "Je souhaite que les pro-Européens dans mon pays relèvent la 
tête, sortent le drapeau de la poche, aillent de l'avant avec 
des propositions et des actes", a-t-il dit.      
 
 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cmoineau il y a 7 mois

    ok avec dotcom1

  • dotcom1 il y a 7 mois

    Le risque d'un président écolo en Autriche me cause beaucoup d'inquiétues à moi aussi.

  • M940878 il y a 7 mois

    la nomination de Mosco comme commissaire européen est beaucoup plus préoccupante , plus incompétent on meurt mais il est à l'image de son sponsor