La monnaie hélicoptère, arme ultime ou utopie ?

le , mis à jour le
13
Le concept est hérité de Milton Friedman qui, à la fin des années soixante, imaginait un hélicoptère déversant des billets sur la population. (© réalisation S. Laporte)
Le concept est hérité de Milton Friedman qui, à la fin des années soixante, imaginait un hélicoptère déversant des billets sur la population. (© réalisation S. Laporte)

«Helicopter money» : le concept fait cogiter les experts et couler beaucoup d’encre dans la presse depuis la courte séquence qui s’est jouée le 10 mars, lors de la dernière conférence de presse de Mario Draghi. «Votre boîte à outils inclut-elle la monnaie hélicoptère ?» lui fut-il demandé par un journaliste évoquant les mesures non-conventionnelles que pourrait encore prendre la BCE.

«C’est un concept très intéressant», a répondu le président de l’institution. Et d’ajouter aussitôt : «Mais nous ne l’avons pas encore vraiment étudié» ; une prise de distance un peu tombée dans les oubliettes de l’emballement médiatique…

Une inflation qui reste proche de 0

Mais de quoi parle-t-on ? D’un concept attribué à l’économiste Milton Friedman qui, à la fin des années soixante, imaginait un hélicoptère déversant des billets sur la population. Une image qui prend aujourd’hui concrètement la forme, selon les écoles, de bons d’achat, de virements bancaires, de baisses d’impôts… Bref, de tout moyen permettant de distribuer directement aux citoyens la monnaie créée par une banque centrale.

L’idée prospère sur le constat largement partagé de la faible efficacité des mesures prises jusqu’à présent par la BCE (mais aussi par la Fed américaine, la Banque du Japon...). Ces mesures sont pourtant massives : l’institution de Francfort,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • domin288 il y a 8 mois

    Le problème est : es ce que toute cette masse de monnaie vaut encore quelque chose?

  • frk987 il y a 8 mois

    Le fric c'est censé être du travail en conserve, je doute fort qu'un économiste vrai puisse avoir déclaré de telles absurdités...ça vaux les taux négatifs...DANS LA FOLIE qu'on est !!!!!!

  • ZvR il y a 8 mois

    Réinjecter des fonds au bas de pyramide économique est la seule façon de réactiver l'éconmie qui fonctionne en mode trickle up. Lorsque tout l'argent s'est concentré en haut de la pyramide, toute l'économie s'arrête faute de carburant.

  • ZvR il y a 8 mois

    Pas plus dangereux que le système actuel où ce sont les banques qui disposent du monopole de la planche à billet et font peser le risque de leurs actions sur le contribuable et leurs clients..........

  • mlcbnb il y a 8 mois

    arme ultime ou arme finale pour l'économie. Ce genre d'opération ne donnera qu'un bol d'air pendant le mois de la distribution, et après ce sera le grand plongeon. De plus, il n'est même pas certain que cela aura un effet important sur la consommation, car une grande partie servira à rembourser des dettes de particuliers auprès des banques. N'est ce pas le but caché de cette opération pour éviter la faillite de certaines banques

  • paulin17 il y a 8 mois

    le titre dit tout: "arme ultime". Si vous n'avez pas saisie le danger, on ne peux plus rien. les politiques economiques n'ont pas fonctionné, le dumping mondial entraine ce qui devait arriver ( tout comme la loi travail en france à moindre echelle) : un ecroulement de la consommation par appauvrissement des menages consommateurs.

  • sethsix il y a 8 mois

    En effet, pour le moment l'argent massivement injecté par la BCE est resté à l'étage des financiers et stocké dans les paradis fiscaux j'imagine. Une distribution directe aux citoyens serait au moins une preuve que l'Europe pense à ses habitants et n'est pas qu'une structure à la botte des lobbyings.

  • b.renie il y a 8 mois

    Cela ne provoquera qu'une flambée de consommation qui profitera à la Chine l'Indes les producteurs de matières premières. Pour faire cela il faut d'abord renforcer considérablement l'industrie et le commerce de la zone arrosée parce qu'autrement les billets se réenvoleront vers ailleurs là où l'on crée de la richesse en produisant des biens à vendre

  • remymar3 il y a 8 mois

    monnaie : instrument de mesure, de réserve et d'échange.....politique : instrument de masochistes adeptes de la deresponsabilisation et du vol institutionnalisé

  • M3471517 il y a 8 mois

    Je doute que cela émane de Milton Friedman.