La mondialisation a fait exploser la prostitution

le
0
Le nombre de personnes prostituées ne cesse d'augmenter et l'exploitation sexuelle est devenue un marché sans frontière, s'alarme la Fondation Scelles qui pointe du doigt les atermoiements des pouvoirs publics.

La prostitution, un marché comme un autre qui a été révolutionné par la mondialisation. Dans son rapport annuel portant sur 66 pays, la Fondation Scelles qui lutte contre le trafic d'être humains décrit un secteur prospère comme jamais où «le nombre de personnes prostituées ne cesse d'augmenter et l'exploitation sexuelle apparaît comme un vaste marché qui brasse les nationalités».

«La prostitution est un phénomène qui dépasse les frontières. Des flux d'hommes et de femmes vont d'un un pays à l'autre, qu'ils soient forcés de se prostituer ou qu'ils désirent acheter des services sexuels», s'alarme la Fondation Scelles. Quel que soit le continent, Asie, Australie ou Europe, on retrouvera aussi bien des prostituées chinoises, vietnamiennes, thaïlanda...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant