La moitié des Tchèques contre l'accueil de réfugiés-sondage

le
0

PRAGUE, 7 octobre (Reuters) - La moitié des Tchèques sont hostiles à l'accueil dans leur pays de réfugiés fuyant les zones de guerre, selon un sondage CVVM réalisé le mois dernier et publié mercredi. Si 50% des 994 personnes interrogées sont catégoriquement opposées à cet accueil, 40% y sont favorables à condition, précisent-elles, que les réfugiés rentrent dans leur pays une fois la paix revenue. Seulement 4% des sondés se disent prêts à les accueillir de façon permanente. Le gouvernement tchèque, appuyé par le président Milos Zeman et la majeure partie de la classe politique, a affiché le mois dernier son opposition au plan européen qui vise à répartir 160.000 migrants à travers l'Union. La Slovaquie, la Roumanie et la Hongrie se sont également opposées à ce plan. (Jason Hovet; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant